fbpx

Faut-il assurer son vélo électrique ?

par | 13 Sep 2023 | Conseils & bonnes pratiques | 0 commentaires

Pour beaucoup, le vélo électrique commence à remplacer la voiture dans les trajets quotidiens. Et ça, c’est une très bonne nouvelle. Mais logiquement, en ayant recours quotidiennement à son vélo, on s’expose alors forcément à plus de risques de casse, panne, vol. Par conséquent, nombreux sont ceux qui se posent la question cruciale : “Faut-il assurer son vélo électrique ?”.

Nous allons tenter ici de vous aider à prendre une décision éclairée.

Pourquoi assurer son vélo électrique ?

1 cycliste sur 10 est assuré en Belgique, ce qui représente une augmentation de 40% selon l’agence Belga. Voici les raisons qui les ont poussé à souscrire une assurance vélo.

En cas de vol

C’est le premier argument auquel on pense. Car c’est aussi l’un des risques majeurs auxquels les propriétaires de vélos électriques sont confrontés en ville. En effet, les vélos électriques peuvent être une cible attrayante pour les voleurs en raison de leur valeur élevée.

Assurer votre vélo électrique peut vous permettre de dormir sur vos deux oreilles. En cas de sinistre, votre assurance vélo électrique vous permettra d’être indemnisé, afin de remplacer votre vélo rapidement ou de le réparer si celui-ci a été vandalisé ou volé partiellement (roues, selles …).

En cas d’accident 

Un point important à considérer est la possibilité d’accidents durant vos trajets. Même en étant un cycliste prudent, le risque 0 n’existe pas.

En cas de collision avec un autre véhicule ou un piéton, ou même en cas de chute, votre vélo électrique peut subir des dommages matériels. L’assurance vélo électrique vous offre une protection financière en prenant en charge les frais de réparation ou de remplacement de votre vélo endommagé. 

De plus, dans le cas où vous seriez tenu responsable des dommages causés à autrui, l’assurance responsabilité civile incluse dans votre contrat d’habitation vous protégera contre d’éventuelles réclamations.

Un cas spécifique : les vélos avec des moteurs supérieurs à 250 watts sont considérés comme cyclomoteurs, une assurance est donc obligatoire.

Le dépannage

Les pannes mécaniques peuvent survenir à tout moment, même sur un vélo électrique de haute qualité. Si votre vélo électrique tombe en panne, cela peut entraîner des frais de réparation imprévus. Surtout quand la panne concerne le moteur ou la batterie. 

En souscrivant une assurance vélo électrique avec une option de couverture contre les pannes, vous pourrez bénéficier d’une assistance rapide en cas de problème. 

Une épine de moins dans le pied et donc potentiellement un pied plus rapidement de retour sur la pédale. 

Comment bien choisir son assurance pour vélo électrique ?

Analyser vos besoins spécifiques

La décision d’assurer son vélo électrique dépend de plusieurs facteurs. Alors, avant de vous lancer dans la recherche d’une assurance vélo électrique, prenez le temps d’analyser vos besoins. Posez-vous les questions suivantes : 

  • Suis-je déjà couvert ?

Certaines assurances auxquelles vous adhérez déjà peuvent couvrir certains risques pour votre vélo. C’est le cas de votre assurance habitation, elle couvre le vol de votre vélo chez vous. Vous pouvez ajouter une option d’assurance pour couvrir le risque de vol à l’extérieur du domicile ou souscrire à une assurance vélo.

  • Où allez-vous principalement utiliser votre vélo électrique ? 

Si, par exemple, vous stationnez quotidiennement votre vélo dans des locaux sécurisés, tels que votre domicile, votre lieu de travail ou des parkings fermés, une assurance vol peut ne pas être une priorité. Les endroits offrant une sécurité accrue réduisent considérablement le risque de vol. 

Cependant, si vous comptez souvent laisser votre vélo électrique dans des endroits publics ou exposés aux risques, même s’il est bien attaché,  une assurance vol peut être un atout précieux pour protéger votre monture.

  • Avez-vous besoin d’une assistance en cas de panne ? 

Certains vendeurs de vélos électriques incluent dans leurs offres une assistance gratuite en cas de panne. Avant de souscrire une assurance spécifique pour les pannes, vérifiez si cette couverture est déjà incluse dans votre achat.

  • Êtes vous déjà couvert en cas d’accident ? 

Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance et sur votre responsabilité civile pour savoir si vous êtes déjà couvert et dans quelle mesure. Celle-ci est inclue dans votre assurance habitation et couvre les dommages causés par votre vélo électrique en cas d’accident. Pour rappel, les vélos avec des moteurs supérieurs à 250 watts sont considérés comme cyclomoteurs, une assurance est donc obligatoire.

Comparer les offres d’assurance vélo électrique

Maintenant que vous avez identifié vos besoins, il est essentiel de comparer les différentes offres disponibles sur le marché. Vous pouvez trouver votre assurance chez des assureurs spécialisés dans le vélo mais également chez votre banque/assureurs habituels.

Voici quelques points clés à prendre en considération lors de la comparaison :

Le prix 

Comparez les tarifs proposés par différentes compagnies d’assurance pour des polices offrant une couverture similaire. N’oubliez pas que le prix peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la valeur de votre vélo électrique, le niveau de couverture choisi, ou parfois simplement le code postal.

Assurez-vous de choisir une police qui offre un bon équilibre entre prix et couverture en fonction de votre budget, en gardant à l’esprit que l’objectif est de bénéficier d’une protection adéquate sans payer pour des options dont vous n’avez pas besoin.

Les conditions 

Examinez attentivement les conditions générales de chaque offre d’assurance vélo électrique.

  • Les franchises. Il s’agit de la somme que vous devrez payer de votre poche en cas de sinistre. Comparez les franchises proposées par différentes assurances pour évaluer le montant que vous devrez supporter en cas de réclamation. Une franchise plus élevée peut entraîner des primes d’assurance plus basses, mais elle signifie aussi que vous paierez plus en cas de sinistre.
  • Les exclusions. Assurez-vous de bien comprendre les exclusions de chaque police d’assurance. Les exclusions sont les situations ou les circonstances dans lesquelles votre assurance ne vous couvrira pas. 
  • Temps de remboursement ou de venue en aide. Renseignez-vous sur les délais de remboursement en cas de sinistre ou les délais d’intervention en cas de panne. Vous voudrez une assurance qui offre une réponse rapide et efficace en cas de besoin. 
  • La perte de valeur de votre vélo en fonction des années. Certains assureurs peuvent proposer une couverture qui tient compte de la dépréciation de la valeur de votre vélo électrique au fil des années. Ce qui signifie que vous ne serez pas remboursés au prix d’achat du vélo mais à sa valeur actuelle (donc inférieur).

Comparateur d’assurances spécialisées dans le vélo

Ici, vous pouvez avoir un aperçu de quatre assureurs spécialisés dans le vélo. Bien sûr, vous ne pouvez pas baser votre choix sur ce tableau. Nous vous conseillons de bien lire les fiches récapitulatives avec les exclusions et de simuler le prix de la cotisation avec la valeur de votre vélo. Évidemment, il est également toujours intéressant de consulter son assureur historique.

AssureurType d’assuranceTemps de remboursementFranchisePerte de valeurFiche récapitulative des exclusions
SharelockVol, casse, vandalisme5 jours ouvrés maximum10% à 5% de la valeur assurée0% pendant 2 ans puis taux de vétusté de 1% par mois depuis la date d’achat.Cliquez ici
QoverVol, assistance, vandalisme, accident, dommages matériels non réparables30 jours maximum10% de la valeur assurée (min 50 € et max 200 €)0% pendant 3 ans, remboursement à 75% la 4ème année et 50% la 5ème (50% étant la valeur minimale)Cliquez ici
UlygoCasse, vol5 jours ouvrés maximumAu choix : sans franchise ou 10 % du montant du sinistre.Valeur à neuf les 2 premières années (sans vétusté), puis 1% par mois (à compter de la date d’achat neuf du vélo.)Cliquez ici
HepsterVol, usure, dommages matériels14 jours maximum0% à 10% de la valeur assurée0% pendant 3 ans, remboursement à 50% jusqu’à la 6ème année et 25% à partir de 6 ansCliquez ici

L’assureur militant Maif est maintenant partenaire Jean Fourche ! Toutes les personnes qui achètent un vélo via notre site internet bénéficient à présent de 3 mois d’assurance inclus. Nous avons choisi la Maif en tant qu’assurance complète et reconnue. Plus de détails ici.

Si votre employeur à mis en place une politique vélo, il est possible que vous soyez déjà assuré pour les trajets domicile-travail ou que vous puissiez bénéficier d’une assurance vélo à travers une formule de leasing souscrite par votre employeur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *